bilan de l’assemblée générale 2018

bilan de l’assemblée générale 2018

La Fédération des Communautés Professionnelles Territoriales de Santé, FCPTS a réunit son assemblée
générale le 8 novembre 2018 à Paris.
Acteurs de l’organisation du système de santé grâce à la constitution de CPTS, les membres de la FCPTS
s’impliquent dans des réalisations et des projets pour améliorer la réponse aux besoins de santé de la
population en tenant compte de la spécificité de chaque territoire, et pour développer des outils pour
faciliter l’exercice des professionnels de santé. Car l’un ne va pas sans l’autre.
Après avoir adopté à l’unanimité la modifications de ses statuts, l’assemblée générale a élit son nouveau Conseil d’Administration composé de 21 membres : la diversité des professions qui y sont représentées,
chirurgien dentiste, kinésithérapeute, infirmier, pharmacien, biologiste, médecin de spécialités diverses
(généraliste, cardiologue, chirurgien, gynécologue, stomatologue), la diversité des territoires, des
départements et des régions représentés, est le témoin de la richesse et de la capacité d’initiative du
monde de la santé ambulatoire.
Le bureau élu par le Conseil d’administration est composé de Rebeca Martin Osuno, kinésithérapeute,
secrétaire, Jean Philippe Breger, pharmacien, trésorier, David Guillet infirmier vice president, et Claude
Leicher médecin généraliste président.
Parmi les nombreuses tâches à venir de la FCPTS, il faut déjà en retrenir trois :
– Une rencontre avec l’ensemble des syndicats professionnels libéraux, prévue le 15 novembre prochain
dans le cadre d’un « comité d’interface intersyndical », qui aura comme principal sujet, la négociation
que ceux-ci auront à conduire avec l’assurance maladie dès janvier prochain, pour financer l’outil CPTS
– Une conférence de presse prévue le mercredi 21 novembre à 15 heures à l’hotel Ibis Paris 17 Clichy-
Batignolles 10 rue Bernard Buffet – 75017 Paris (une invitation presse sera envoyée)
– La « Première journée nationale des CPTS » à Paris en 2019 ( lieu et date seront annoncées début
2019).
Soixante années d’investissement sur l’hôpital ont permis des progrès considérables pour la santé de
chaque français. Le temps est maintenant venu d’investir sur les soins ambulatoires, la proximité, le
maintien à domicile. C’est ce que réclame la population. C’est le chemin choisit par le gouvernement. La
FCPTS veut aider l’ensemble des professionnels de santé à réussir le challenge de renforcer une offre
ambulatoire organisée et accessible à tous.

bilan de l’assemblée générale 2018

Négociation  de l’accord conventionnel interprofessionnel

La Fédération des CPTS suit avec attention le déroulement de la négociation  de l’accord conventionnel interprofessionnel indispensable au développement de ces communautés sur tout le territoire.

Un cadre institutionnel et financier pérenne est en effet une condition nécessaire à la généralisation des communautés professionnelles territoriales de santé, même si cette condition ne sera pas suffisante.

Ce cadre est nécessaire, car organiser l’ambulatoire, l’exercice de ville, est vital pour un système de santé en très grande difficulté. L’ambulatoire a besoin de moyens pour s’organiser et répondre aux besoins croissants de santé de la population. L’hôpital a besoin d’être soulagé de toute les demandes de soin qui doivent être traitées en ambulatoire. L’un et l’autre doivent travailler ensemble, et avec les autres acteurs, pour offrir à la population les services attendus dans le secteur de la santé.

Mais ce cadre ne sera pas suffisant. Il devra s’appuyer sur l’initiative des professionnels présents dans chaque territoire. A eux revient la responsabilité de créer une communauté ambulatoire.A eux revient la possibilité d’innover dans l’organisation de leur travail inter professionnel, pour améliorer la réponse aux besoins de santé de la population.

Au législateur de tracer un cadre souple, permettant ces initiatives, mais ce cadre doit laisser aux acteurs de terrain le soin de définir jusqu’ où iront les protocoles et les procédures de travail inter professionnel. Avec un seul objectif, toujours plus de qualité, toujours plus d’adaptation pour rendre les services#attendus.
La Fédération des CPTS souhaite que la négociation se poursuive dans un climat apaisé et constructif, et aboutisse à ce cadre souple, cohérent, dont les nombreuses initiatives de terrain montrent la nécessité.